jeudi 18 février 2010

Conférence de Presse de Marine LE PEN : « Pour un Grenelle de l’Identité Nationale »

Texte de la Conférence de Presse :

Le Président Sarkozy a décidé d’ouvrir une réflexion sur l’identité nationale.
Par la voix du Ministre de l’immigration et de l’Identité, il a proposé l’ouverture d’une réflexion par une consultation des élus, des associations et des syndicats dans des réunions de préfectures et sous préfectures.

Syndrome de Pénélope: Le FN se réjouit du débat

Le Front national qui depuis trente ans se bat pour que cette question soit traitée comme une question fondamentale se réjouit de cette prise de conscience générale (en tout cas de ce qu’il espère l’être).
A l’évidence, des signes inquiétants nous rappellent tous les jours que la rupture du lien social et du lien patriotique fait courir à notre pays le risque de graves désordres.
Personne n’est dupe. Les risques de dislocation sont tels qu’aujourd’hui l’essentiel des moyens et de l’énergie du pays est consacré à retisser un lien social qui ne fait que s’effilocher : politique de la ville, subvention à coût de milliards d’un tissu associatifs toujours plus dense, multiplication des aides individuelles d’insertion ou de socialisation, dispositif de discrimination positive…
Malgré ces efforts sans précédent qui épuisent et ruinent le pays, la fracture nationale se creuse chaque jour davantage.

De la fracture nationale au chaos

Les sifflets de la Marseillaise au stade de France par des porteurs de carte d’identité nationale, les émeutes de banlieues de 2005, le climat dans les écoles qui interdit l’étude de certains sujets, la question du voile puis maintenant de la burqa, les mariages forcés ou les crimes « d’honneur », les ratonnades anti-blancs au cœur de Paris, la ghettoïsation voire la purification ethnique de fait de certains quartiers, de certaines écoles ou même de certains sports, la généralisation effarante et l’escalade des revendications communautaristes sont autant d’alertes qu’il serait irresponsable de ne pas analyser ou de ne pas traiter.

De l’autre côté, en silence, nombre de Français, attachés à leurs identités, à leurs valeurs vivent ces phénomènes, dans leur âme et parfois dans leur chair, comme une agression légitimement insoutenable.

Un Etat médiateur qui fuit ses responsabilités

Il faut bien le constater. Durant ces trois dernières décennies, dans de nombreuses situations, l’Etat a donné le sentiment de participer à cette opération de mutilation de l’identité française en laissant s’installer des zones où les lois et les valeurs de la République ne s’appliquent plus ; pire, il a pris l’habitude de se réfugier avec une pusillanimité coupable dans un rôle de médiateur. Des campagnes officielles de repentances insensées et injustifiées, ont diffamé et dévalorisé notre histoire nationale à laquelle s’est littéralement substitué une guerre civile des mémoires particulières.
En enseignant la honte d’eux même à nos enfants, l’Etat conduit notre pays à un destin médiocre et notre peuple à son asservissement.
Alors que nous n’avons vécu que les signes annonciateurs de plus grands tourments, il est encore temps d’oser affronter la question.

Ne pas écouter les théoriciens du laisser-aller

Comme hier en matière financière avant la crise, il se trouvera bien sûr les théoriciens du laisser-aller laisser-faire pour faire confiance à la main invisible de la providence qui nous sortira inévitablement par le haut de cette situation. L’histoire des hommes nous apprend que tout finit par s’arranger… même mal !
D’autres qui se sont illustrés au pouvoir par leur impuissance politique et qui à soixante ans ne sont pas encore sortis de leurs oraux de Sciences-po, brandiront une inévitable citation de Renan en guise de pirouette. Ce sont les mêmes qui n’ont pas entendu les sifflets du stade de France lorsque retentissait la Marseillaise ou qui veulent ignorer que certains de leurs compatriotes récents les appellent ouvertement « les batbous » (Toubabs en verlan) ou pire les « souchiens » (néologisme pour désigner les Français de souche).

Faire face aux défis modernes par une réflexion de fond

Qui peut croire que ce type d’argumentation dérisoire à coup de citations anachroniques est à la mesure du défi identitaire dans une société jetée dans la tourmente de la mondialisation ? Comment comparer l’immigration de la fin du XIX avec les flux migratoires mondiaux d’une planète dont les richesses sont au nord et l’explosion démographique au sud ? Comment au seuil du 3ème millénaire ne pas prendre en compte la poussée, sur tous les terrains, d’un certain islamisme prosélyte qui veut ignorer jusqu’à l’idée de laïcité, d’Etat ou d’individu ?
A l’évidence le débat est trop complexe et les enjeux trop importants pour être traités avec une citation d’un auteur du XIX ème siècle même estimable.

Réfléchir à l’identité nationale c’est aussi apporter des réponses à des questions quotidiennes

Le débat n’est pas qu’intellectuel. Cette réflexion fondamentale sur l’identité d’une Nation emporte des réponses à des questions quotidiennes :

- Doit-on accepter qu’un élève refuse de se plier à la règle commune ou d’assister à certains cours pour des raisons ou des prétextes religieux ?
- Doit-on admettre que pour traverser certains quartiers de France les femmes doivent se voiler sous peine d’être importunées ou violentées ?
- Doit-on accepter que des médecins hommes d’hôpitaux ne soient plus admis à examiner des patientes ?
- Que faut-il penser des horaires de piscines communautarisés ou des accoutrements aquatiques prétendument religieux?
- Que peut-faire un employeur d’une société dont un employé se présente à son poste en costume religieux?
- Doit-on admettre les rues de Paris, telle la rue Myrha dans le 18ème arrondissement bloquée à la circulation de 13h00 à 15h00 chaque semaine pour permettre la prière musulmane à même la rue ?

Toutes ces questions se sont posées et continuent de se poser. Faute d’avoir eu le courage de les affronter, l’Etat et la société laissent des individus, fonctionnaires ou agents privés, se débrouiller seuls, sommés de trouver des réponses immédiates. Inévitablement, elles sont incertaines, improvisées, parfois maladroites et toujours risquées.

La loi sur le voile à l’école est de ce point de vue, un exemple réussi d’intervention salutaire de l’Etat, même si de fait la revendication s’est élevée d’un cran et prend la forme de la burqua dans la rue.

Réfléchir à l’identité c’est poser devant les Français le problème du changement de société voulu par Nicolas Sarkozy

Au-delà de ces questions ponctuelles, aucun changement de société ne peut et ne doit, en démocratie, se faire dans la clandestinité ou de manière hypocrite.

Or, il est incontestable que M. Sarkozy a engagé la France dans un changement profond de modèle social. Progressivement sans que les Français ne s’en rendent compte, se met, en effet, en place une société communautarisée qui remplace le modèle républicain qui ne reconnaissait que les citoyens. N’est ce pas récemment qu’on a entendu le ministre de l’Intérieur évoquer « la communauté auvergnate ».

En 1976, l’Etat a commis une erreur majeure avec le regroupement familial incontrôlé en transformant l’immigration de travail en immigration de peuplement. En même temps, sans débat et sans expliquer ce choix aux Français, l’Etat changeait de modèle d’accueil de l’immigration en remplaçant l’assimilation individuelle par « l’intégration » dans les communautés respectives.

Aujourd’hui, il n’est plus possible de fuir ce type de débat car il y va du maintien de la France en tant que nation. Il y va même de la paix civile.

- Doit-on adapter notre modèle laïc et le principe de séparation des églises et de l’Etat aux pressions de certaines religions ? (ex. sont légions viande hallal à la cantine ou pèlerinage à la Mosquée organisé par le Ministère de l’Intérieur).
- Sait-on que le modèle qui s’élabore en silence, conduira à reconnaître des facilités d’emploi, de logement ou de traitement en fonction de l’appartenance communautaire ?
- Doit-on accepter que la reconnaissance de la personne et de la liberté individuelle -qui sont des valeurs chrétiennes sécularisées par la République- cède le pas devant des pratiques comme les mariages forcés ?
- Peut-on accepter de revenir au droit personnel qui soumettait les individus à des lois différentes selon leur appartenance ?
- Doit-on, comme le faisait M. Darcos en 2008, limiter notre ambition en se contentant d’être content que les enfants « parlent une langue qui ressemble au français » (Figaro- 22/10/2008) ou doit-on rendre à la langue et à sa maitrise la place centrale qui est la sienne comme composante à part entière de notre identité nationale ?
- Peut-on, sans susciter l’anathème et l’invective et atteindre trop vite le point Goodwin, s’interroger sur l’opportunité de continuer à laisser entrer de manière massive une immigration qui, par sa culture et son nombre, dissout notre identité nationale ?
- Peut-on faire le bilan de la politique d’intégration et la comparer à la politique d’assimilation abandonnée depuis près de 30 ans ?
- Peut-on mener une réflexion sur la politique de naturalisation à tour de bras créant des droits et jamais des devoirs ?
- Peut-on culpabiliser indéfiniment les Français et au-delà les Européens, lorsqu’ils prétendent au droit de défendre leur identité alors que l’on porte au pinacle toutes revendications identitaires de tous les peuples, de tous les autres continents du monde ?

Débat loyal sur l’identité : le FN ne se dérobe pas !

Le Président Sarkozy a lancé une proposition de débat. Le FN, dit Chiche !
Parce que l’amour de la France est au cœur de son projet et que cette question de l’identité lui paraît vitale, le Front National se doit de participer activement à ce débat, d’y prendre toute sa place, d’y porter et d’y défendre ses convictions sur l’identité nationale.

Le FN est légitime

Premier à porter la question identitaire dans le débat politique, le FN a mené souvent dans l’adversité de critiques injustes, une réflexion très aboutie sur le sujet ; incontestablement, il a acquis une incomparable légitimité sur le sujet.

Les conditions d’un débat loyal

A sa proposition loyale, le Front national attend légitimement du Président de la République une réponse loyale :
- Le débat ne peut se faire que dans un cadre solennel à l’échelon national c’est-à-dire à l’image de ce qui s’est fait pour l’environnement dans le cadre d’un « Grenelle de l’Identité nationale» ;
- Il ne peut pas se réduire à un semblant de débat entre élites autoproclamées ou associations non représentatives pour terminer par un rapport technocratique dont les contours et la conclusion seraient d’ores et déjà fixés. Ce débat, si débat il y a, n’aura de valeur qu’autant que ses conclusions ne seront pas dictées d’avance par des « a priori idéologiques ».
- Le débat doit associer toutes les sensibilités, les forces politiques ou associatives sans exclusive mais aussi pour donner de la profondeur à la réflexion des historiens, des philosophes, des hommes de culture, des sociologues, des démographes, des linguistes, des français expatriés, et bien sûr un panel important de citoyens (consultés par internet, par voie de sondages ou directement).
- Il doit surtout, sous peine de perdre toute crédibilité et légitimité, être accessible à l’ensemble du peuple Français par internet, mais aussi (c’est une piste) par la voie de cahiers de doléances disponibles dans tous les bâtiments publics (postes, mairies, hôpitaux…).

Il est des moments dans l’histoire d’une nation où il est possible de choisir clairement le chemin qu’un peuple prend collectivement.
Le débat sur l’identité peut-être celui-là.
C’est la raison pour laquelle, j’ai demandé, ce matin, au nom du Front National en ma qualité de Vice-présidente, un entretien au Président de la République afin de l’entretenir de ces propositions.

Scandale Quick : l'islamisme en marche.

Posté le 17 février 2010
Communiqué de Presse de Marine LE PEN, Vice-Présidente exécutive du FN :

L’annonce par la chaîne Quick de la vente exclusivement de produits halal dans 8 établissements, dont celui de Roubaix, était déjà en soi un scandale.

Le consommateur est ainsi pris en otage et doit non seulement se conformer obligatoirement à la loi islamique mais de surcroît, dans ses formes les plus rigoristes. Le choix du « tout halal » étant la conséquence du refus imposé par les musulmans les plus radicaux de la préparation de nourriture « impure » dans les mêmes lieux que la préparation de nourriture halal.

Ces mêmes consommateurs seront ainsi soumis à l’impôt islamique puisque la viande halal est taxée par des organismes musulmans de certification.

Le scandale prend une toute autre dimension lorsque l’on apprend que la chaîne Quick appartient depuis octobre 2006 à …. L’Etat !

En effet, « Qualium investissement » détient 99,63 % du capital de Quick et n’est autre que la filiale de capital investissement de la Caisse des Dépôts et Consignations, bras financier de l’Etat.

Quand on sait que la Caisse des Dépôts et Consignations devait être le fonds souverain français, on croit rêver !

C’est donc bien le chef de l’Etat qui est à la manœuvre dans le processus maintenant assumé d’islamisation forcée de la France et la mise en place de l’impôt islamique.

Enfin, l’heureux propriétaire de Quick, Albert Frère, ami de Nicolas Sarkozy (celui-ci l’a élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur en 2008) a vu la Caisse des dépôts lui racheter sa société Quick pour 800 millions d’euros alors que celle-ci n’était valorisée qu’à 550 millions à la date de cette OPA « amicale ». Cette affaire a d’ailleurs fait l’objet de deux plaintes déposées par un acheteur évincé, l’une en France comme par hasard immédiatement classée sans suite, l’autre en Belgique, qui fait actuellement l’objet d’une instruction.

Jusqu’où va-t-on aller ?

lundi 25 janvier 2010

Club de l'Horloge

L’union de la droite, clé du renouveau de la France

par Henry de Lesquen
président du Club de l'Horloge

Une pédagogie des opinions proscrites
Le verrouillage politique qui met le Front national au ban des partis est le fidèle reflet du verrouillage idéologique qui empêche de parler librement de certains sujets vitaux pour l’avenir de notre pays. C’est parce que le F.N. ne se conforme pas aux interdits édictés par les hérauts de l’idéologie dominante qu’il est victime d’ostracisme et exclu de l’“arc constitutionnel”, en tant que parti d’extrême droite.
Réciproquement, les idées qui sont défendues par le F.N. se trouvent disqualifiées de ce seul fait. Si le projet de réduire le nombre des immigrés, de maintenir les valeurs traditionnelles ou de renforcer la sécurité est avancé par Le Pen, alors, nous serine-t-on dans les media, c’est bien la preuve que ce sont des idées d’extrême droite, donc fascistes ! L’exclusion-diabolisation du Front national est une pédagogie des opinions proscrites, qui a tout du bourrage de crânes.

Immigration : la guerre ethnique est engagée

Lambert Christian - mercredi 19 septembre 2007

www.les4verites.com
immigration, violence
Depuis des années, je dis et j’écris que l’immigration incontrôlée en majorité d’origine africaine qui submerge la France va finir en graves affrontements ethniques. Moyennant quoi, j’ai été traité de raciste et fasciste, en particulier par des associations et autres groupuscules qui militent en faveur du racisme anti-Blanc et anti-Français, mais qui sont néanmoins subventionnés par l’État.

Et voici – surprise – que Le Monde, journal de gauche et tiers-mondiste mais néanmoins sérieux, publie dans son numéro du 6 septembre, le dernier rapport des Renseignements Généraux sur les affrontements entre bandes d’Africains qui cherchent à s’entretuer et qui pillent et saccagent chaque fois qu’ils le peuvent dans toute la partie orientale de la région parisienne et de plus en plus à Paris même, jusqu’au Chatelet, sans parler d’autres grandes villes. Comme la lecture du Monde n’est pas une obligation légale, je donne ci-après les principaux passages de ce rapport confidentiel de police (déjà évoqué dans l’éditorial de la semaine dernière dans ce journal).

« On assiste à un phénomène de bandes ethniques composées en majorité d’individus d’origine sub-saharienne arborant une appellation, des codes ou signes vestimentaires, inspirés des groupes noirs américains… Les cinq premiers mois de 2007 ont été marqués par 129 affrontements entre bandes, soit une progression de 29 % par rapport à 2006 où l’on recensa 287 faits similaires… Les affrontements entre bandes sont essentiellement liés à des rivalités territoriales, elles-mêmes liées à la vente de drogues, héroïne, cocaïne, cannabis… La gare RER Chatelet-Les Halles, dite la “salle carrée” est à Paris un des hauts lieux du trafic des stupéfiants organisé par les immigrés africains…
À Athis-Mons (Essonne), une bande est ainsi uniquement composée de Cap-Verdiens. Au centre commercial de Grigny II, des membres de bandes se promènent avec des tee-shirts où figure l’inscription “Noir et fier”. Parmi eux, on retrouve la bande des « Blacks guérilla armée » spécialisée dans le vol à l’arrachée où les “Grigny hot boys”, des collégiens d’origine africaine auteurs de vols avec violence…
À Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), ce sont des adolescents d’origine africaine qui se retrouvent dans des bandes appelées”les Microbes” ou “les Pestes”. À Torcy (Seine-et-Marne), la bande du Mail compte 90 jeunes organisés d’une manière tribale…

Ces formations délinquantes constituées en majorité d’individus originaires d’Afrique noire, ont la particularité d’instaurer une violence tribale ne donnant lieu à aucune concession avec un rejet violent et total des institutions et un total détachement quant à la gravité de l’acte commis… Outre les tensions communautaires traditionnelles entre Juifs et Africains ou entre Gitans et Maghrébins, on relève l’arrivée d’une nouvelle délinquance tchétchène… Le 6 novembre 2006, 17 douilles de 7,65 mm et 9 mm ont été retrouvées par la police après que des Tchétchènes eurent tiré sur un groupe de Maghrébins. »

On peut lire encore dans Le Monde ce que déclare le secrétaire du Syndicat Alliance en Seine-Saint-Denis : « À Paris, on s’alarme de trois courses-poursuites dans les rues de la capitale, mais chez nous, les règlements de compte entre bandes sont très fréquents pour ne pas dire quotidiens… Les jeunes en sont arrivés carrément au règlement de compte avec armes de guerre… »

Que va-t-il se passer maintenant ? La réponse est simple. Cette situation ne peut qu’empirer. Les immigrés d’Afrique noire seraient en France plus de deux millions, y compris de très nombreux clandestins, tous, au demeurant, cependant, plus ou moins assistés. Il en arrive quelque 300 000 nouveaux par an et 300 000 élèves du primaire sortent de l’enseignement, chaque année, presque analphabètes.

Ceci étant, et étant désastreux, je n’hésite pas à dire que le laxisme ou plutôt cette sorte de complicité de fait avec la délinquance des immigrés, le terrorisme islamique sous-jacent, la délivrance de visas à tout va de la part de nos « responsables » sont véritablement criminels. Qu’un brave Français qui aura reçu un coup de machette sur la tête ou qui aura vu son magasin dévalisé vienne me dire le contraire !

40 commentaires

samedi 16 janvier 2010



commentaire de secossa :
Internaute...si vous êtes ici c'est sans doute que votre curiosité vous pousse à connaitre une Vérité politique cachée par les média conventionnels France Télévision en tête!
Appréciez le travail de French-cancan qui n'a pour dessein que d'illustrer avec brio les propos tenues par Maine Le Pen seule véritable gardienne de l'identité Nationale puissamment mise à mal par le bipartisme UMPS.
Profitez d'Internet... la liberté de parole sur la toile nous est comptée... la Censure d'internet arrive à grand pas...=>
Commentaire de Ronsard :
Par le biais de l immigration massive l’islam arrive en Europe,une Europe chrétienne et démocrate, l islam est un régime religieux totalitaire, il ne veut ni partage ni concession, et surtout aucune tolérance, l’islam de tout temps a persécuté les autres cultes (coptes, arméniens, kurdes, chrétiens, juifs)qui ont tous subit les représailles des fous d’allah, regardez l’état des pays ou il y a des musulmans ! Tout n’est que guerre, terrorisme,illettrisme, misère moyenâgeuse... L 'islam n a rien a faire en Europe avec des gens civilisés et démocrates, il a été fabriqué par un bédouin lubrique pédophile et sanguinaire pour mettre au pas les tribus de barbares du désert, et pour assouvir sa volonté de puissance et de domination.
L’islam a pour but la subjugation et la domination des populations arriérées en utilisant une technique de confusion mentale utilisée par toutes les sectes violentes,
Nation Presse Info

vendredi 1 janvier 2010

Pourquoi je suis français ?

www.ripostelaique.com

site immédiatement accusé par les nouveaux bien-pensants d'être le media d'un "Groupuscule nationaliste et islamophobe", et vous remarquerez qu'ils n'ont pas été jusqu'à dire "raciste", ce qui est important.

Ce témoignage se suffit à lui seul.
pourtant je voudrais ajouter un mot :
je suis arrivé au point de sentiment de honte d'être ce "nouveau français" cerné par un perpétuel reniement de ses vraies racines, de cet esprit de munich…
Rappelons nous,
Fin 1939, le gouvernement avait fait emprisonner tous les députés communistes (ceux qui ne s'étaient pas encore exilés à moscou) non politiquement corrects et qui refusaient la guerre contre Hitler: faudra-t-il envisager la même chose pour ces "élites" qui nous ont amenés à notre perte d'identité …???
PAC

Pourquoi je suis français ?

Alors que l'on parle beaucoup d'identité nationale, voici un article issu, non pas d'un quelconque journal d'extrême-droite, mais d'un site internet qui se veut laïc et social : "Riposte laïque". En tous cas, article intéressant qui mérite d'être médité... L’EDITO DE CYRANO Pourquoi suis-je français ? lundi 23 novembre 2009 Je suis français parce que je suis de nationalité française. Que ma nationalité soit d’origine ou acquise, peu importe, pourvu que je me reconnaisse fils d’une nation, c’est-à-dire d’un ensemble d’humains unis par une communauté de territoire, de langue, de traditions et d’aspirations. Le territoire, c’est ma maison ; la langue en est la clé ; les traditions en sont les fondations ; les aspirations sont les portes et les fenêtres. Le tout, c’est mon présent. C’est ce présent localisable, parlant, historique et prospectif que j’incarne quand je me déclare français. Mon identité est donc plus que ma carte d’identité : c’est un vouloir-être qui m’oblige à réagir contre ceux qui ne veulent pas de la France alors même qu’ils y vivent ou qu’ils en vivent. Mon identité est une action !L’Histoire qui me porte est aussi l’Histoire que je porte dans un sentiment permanent d’auto-défense. Mon identité est un silence intérieur capable de colères. L’actuel débat sur l’identité nationale corrobore cette évidence. La France gronde en moi comme en chaque Français qui aspire à rester français, car l’actuelle identité de la France est en train de changer l’identité des Français ! Les Français en ont assez, en effet, de vivre au quotidien l’altération de leur être. Etre français, c’est donc être hostile à ceux qui sont hostiles aux lois françaises, à commencer par celles qui sont perçues comme lois du pays d’accueil. Je suis français parce que je dénonce la « nouvelle France » ! Je suis français parce que je suis révolté d’entendre, sur mon sol, des manifestants hurler des slogans antisémites ou soutenir les terroristes du Proche-Orient. Je suis français parce que je ne supporte pas que des drapeaux étrangers ou des banderoles francophobes soient brandis agressivement lors de rencontres sportives ou dans des manifestations de rue. Je suis français parce que je ne tolère plus les personnes qui, sous le couvert de nos lois, font le lit de leur culture en défaisant celui de la République. Je suis français parce que je ne veux plus de ces prêcheurs qui, au nom d’une religion, tiennent des discours anti-occidentaux. Je suis français parce que je n’apprécie pas du tout qu’il y ait dans nos banlieues des hommes et des femmes pour voir en Ben Laden un saint ou un héros. Je suis français parce que je n’ai plus la sollicitude que j’avais naguère pour les « sans-papiers » et autres hors-la-loi qui squattent nos églises et méprisent nos droits en exigeant des droits différentiels. Je suis français parce que je n’accepte plus que des élèves ordonnent qu’on réécrive les cours d’Histoire au seul motif que l’enseignant leur présenterait une vision exclusivement judéo-chrétienne du monde. Je suis français parce que je ne comprends plus que des étudiants musulmans récusent la mixité, les enseignantes, les enseignants non musulmans, la pensée déiste, encyclopédiste, athée, les Lumières, les cours de littérature, de philosophie, de physique, de biologie, de sport, en un mot tout ce qui gêne leurs convictions célestes. Je suis français parce que je suis excédé de ne plus pouvoir mettre, à Noël, une crèche dans une vitrine ou un sapin dans une école sans déclencher une commission d’enquête. Le Français que je suis enrage d’apprendre qu’un train peut être un lieu de tabassage ou de viol, voire un moyen de transport quasi gratuit pour ces anonymes qui tabassent et qui violent, et dont l’identité, systématiquement tue, se révèle pourtant par ce silence même ! Le Français que je suis serre les poings lorsqu’il entend Dominique Baudis avouer personnellement « ne plus pouvoir sortir dans certains quartiers sans se faire traiter de « sale Français » (FR3 Toulouse, 1999) ! Le Français que je suis souffre de savoir qu’en 2002, François Bayrou – qui s’était rendu à Strasbourg dans le cadre de la campagne présidentielle – a vu les vitres de la mairie où il se trouvait brisées par des pierres, comme s’il était le Mal, et qu’en 2005, Nicolas Sarkozy, visitant une cité « difficile » d’Argenteuil, a été caillassé de la même façon comme s’il était le Diable ! Le Français que je suis n’est pas près d’oublier l’image incroyable du visage de Jacques Chirac couverts de crachats de « jeunes » lors d’une visite à Mantes-la-Jolie, le 4 mars 2002, ni la Marseillaise sifflée en 2001, 2007 et 2008 au stade de France ! Je suis français lorsque je m’insurge contre la tiers-mondisation de nos cités, d’où les autochtones sont chassés au prorata de l’arrivée des étrangers, conformément à une politique immigrationniste suicidaire qui aligne progressivement notre pays sur le Kosovo – devenu musulman à 90% en moins de 50 ans ! Je suis français lorsque je vomis le racisme anti-blancs, comme tout autre forme de racisme, et par conséquent, lorsque je tempête contre la discrimination positive » – en laquelle j’aperçois l’avancée du « racisme positif » sitôt qu’elle se fonde sur la couleur, et du « politiquement correct » dans ce qu’il peut avoir d’imbécile et de pleutre ! Je suis français lorsque je fulmine contre les lois françaises appliquées du bout des lèvres dans les « cités » et les « banlieues ». Je suis français en refusant de baisser les yeux quand je croise les occupants de zones hypocritement qualifiées de « non-droit ». Je suis français lorsque je n’entends plus être une victime « ethnique » de la violence ordinaire, que ce soit pour une aile froissée, une priorité refusée, une cigarette que je n’ai pas la chance d’avoir sur moi, un sandwich au jambon jugé « insultant », un geste ou un mot interprété de travers, ou le simple fait d’être là. Je suis français quand j’anticipe les violences qui n’auraient pas manquer d’éclater dans tout l’Hexagone au soir du 18 novembre 2009 si la victoire frauduleuse de l’équipe de France de football avait été obtenue non contre l’Irlande mais contre l’Algérie. Je suis français quand je constate, scandalisé, que les fêtes du Nouvel An célèbrent le renouvellement flambant neuf du parc automobile ! Je suis français quand j’exige que soient sévèrement punis ceux qui téléphonent aux pompiers et aux médecins pour les faire tomber dans d’immondes traquenards. Je suis français quand s’agitent en ma mémoire les voyous qui saccagent nos lieux de vie parce qu’un des leurs s’est tué accidentellement au volant d’un véhicule volé, et qui, profitant de ce drame, jettent par la fenêtre de leur immeuble frigidaires, machines à laver, téléviseurs et autres objets « anodins », défoncent les devantures de locaux et de magasins à la voiture bélier, attaquent les commissariats au lance-roquette, accueillent les forces de l’ordre à coups de pierres, de boules de pétanque, de cocktails Molotov, de revolver ou de fusil, incendient tout ce qui peut brûler, trafiquent la poudre, les véhicules et les armes... quand ils ne s’engagent pas dans des cellules terroristes pour semer sur notre sol ou ailleurs la dévastation et la mort ! Je suis français quand des rappeurs veulent « niquer la France », quand Houria Bouteldja traite mes compatriotes de « souchiens », quand je dénonce l’islamisation de mon pays comme des pays européens, quand je plaide pour une Europe laïque et féministe, quand j’admire Malek Boutih, Malika Sorel, Hamid Zanaz, Kébir Jbil, Pascal Hilout, Sihem Habchi, Abdennour Bidar... tous issus de l’immigration et tous honneur de la France par leur engagement authentique en faveur des valeurs républicaines. Je suis Français quand je soutiens les Droits de l’Homme, quand j’en appelle à l’universel par la femme – qui est l’Homme – et par l’Homme, qui ne vaut que par l’universel. Je suis français plus que jamais quand, au nom de cet universel, je pense aux Français qui ont donné leur vie non seulement pour que je n’aie pas à donner la mienne, mais encore pour que je puisse vivre les valeurs qui les ont tenus debout quand tout s’écroulait autour d’eux. Ces valeurs ne doivent pas être noyées dans je ne sais quelle honte nationale : c’est par elles et pour elles que je suis ce que je suis. Je suis français par résistance ! Cyrano

Vous êtes de droite et vous votez ump ?!!!

mardi 22 décembre 2009

Shahid Malik : Le premier ministre musulman de Grande-Bretagne

Écrit par Ilyess
Lundi, 03 Août 2009 04:47

Shahid Malik : Le premier ministre musulman de Grande-Bretagne annonce un premier ministre musulman pour la Grande-Bretagne dans trente ans
Alors que que nos intellectuels et nos médias préfèrent citer l’Afghanistan et l’Arabie saoudite quand ils veulent parler des français musulmans. Nous préférons, par contre, dans cet espace prendre exemple des pays qui nous ressemblent, des pays européens avec des citoyens européens musulmans.

Shahid Malik est député travailliste britannique depuis 2005, ancien secrétaire d’Etat à la Justice et actuel secrétaire d’Etat aux Communautés et au Gouvernement local.

Lors de la Conférence sur l’Unité et la Paix mondiale, un rassemblement des musulmans britaniques, tenue à Londres les 25 et 26 octobre 2008, Shahid Malik annonce sa fiéreté d'être musulman et prédit un Premier Ministre musulman d’ici 30 ans :

video sur YouTube
Transcription du discours :

Je suis fier de ce qui a été accompli par les musulmans de ce pays depuis 1997.
En 1997 nous avons eu notre premier député musulman, en 2001 nous avions deux députés musulmans, en 2005 nous avions quatre députés musulmans, inch’Allah en 2009 nous aurons huit députés musulmans.
En 2014 nous aurons seize députés musulmans.
A ce rythme, le Parlement tout entier sera musulman. Mais juste pour dire, au cas où il y a des journalistes ici aujourd’hui, que cela n’est pas mon objectif !

Vous savez que nous avons quatre députés musulmans, alors qu’il devrait y avoir vingt députés musulmans au Parlement et, inch’Allah, dans très peu de temps c’est ce que nous verrons.

Et j’ai confiance, en tant que premier musulman ministre de Grande-Bretagne que, inch’Allah, d’ici une trentaine d’années environ nous verrons dans ce pays un Premier Ministre qui partagera ma foi.

Toute analogie avec la France ne serait que fortuite et involontaire !

dimanche 6 décembre 2009

Après le référendum Suisse et les sondages confirmant que tous les pays d'Europe étaient devenus "racistes"

copright coranix
Monsieur Mufti

Après le référendum Suisse et les sondages confirmant que tous les pays d'Europe étaient devenus "racistes", après que le premier ministre Fillon nous ait expliqué qu'il fallait combattre l'intégrisme mais pas les musulmans (sans dire ce qu'il fallait faire avec les musulmans intégristes, ni comment les distinguer des modérés...) certains commencent à sentir le vent tourner.
Pour suivre le mouvement, ils tournent leurs vestes.
C'est le cas d'ARTE qui va diffuser un documentaire sur le grand Mufti de Jérusalem et les liens entre musulmans et nazis durant la seconde guerre mondiale.
Première diffusion le Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45
Rediffusions le Samedi 12 décembre 2009 à 14:00 et le Mardi 15 décembre 2009 à 09:55
Le mythe des musulmans (sous entendu : de l'islam) tous comme un seul homme dans le bon camp pour libérer la France et l'Europe, mythe que nous avait mis en scène le film "Indigènes", ce mythe va en prendre pour son grade quand des millions de Français vont apprendre, entre autres choses soigneusement occultées jusqu'à présent, que ce ne sont pas moins de 12.000 (douze mille) musulmans européens qui s'enrôlèrent dans les SS !
Hé oui, ces musulmans là, Bosniaques et Croates, avaient le choix, ce que leurs homologues des colonies... n'avaient pas.
http://cartomaton.wordpress.com/2009/12/06/arte-la-tentation-nazie-du-grand-mufti/
Ca va nous faire une nouvelle occasion d'entendre les musulmans couiner qu'on les stigmatise.

lundi 16 novembre 2009

Le djihad politique

cartomaton @ 20:15

Auto-produire la carte postale ci-dessous
et l’envoyer aux Zompolitik responsables et coupables
de la situation que l’on voit sur la photo.


carte postale Pour La Mecque, changer à Odéon - contre l'invasion musulmane des rues parisiennes
TÉLÉCHARGER la carte postale (à l’envers)
(1500×1000 pix. – 290 Ko)
Slogan & image : Pandawarriorz

En complément, vous pouvez envoyer cette carte à madame la maire du VIIème arrondissement, Rachida DATI, maintenant que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, lui a expliqué QUI exactement était responsable du maintien de l’ordre public à Paris.
Elle pourra ainsi, mais cette fois à juste titre, condamner une véritable “provocation irresponsable et inacceptable” et demander, non pas au maire de Paris mais à celui du 18ème arrondissement, de “prendre ses responsabilités et de porter plainte contre la sociétémosquée organisatrice, responsable de ces débordements de violenceoccupations de l’espace public inacceptables”.
Vous trouverez son adresse postale sur la page www.mairie7.paris.fr/mairie07/jsp/site/Portal.jsp (colonne de gauche).

Tant que vous serez à inviter des Zoméfampolitik à faire ce qu’il faut plutôt que du vent, vous pouvez aussi envoyer cette carte au ministère de l’intérieur pour leur suggérer de porter plainte non pas contre des gens qui veulent distribuer de l’argent mais bien plutôt “contre l’organisateur de l’événement à l’origine des troubles” à la libre circulation dans plusieurs rues du 18ème arrondissement tous les vendredis.
Vous trouverez l’adresse postale du ministère de l’intérieur au bas du formulaire internet sur la page www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre/ministre

En plus d’envoyer votre carte postale, vous pouvez contribuer à ce que d’autres en envoient. Amorcez l’avalanche en copiant-collant le message ci-dessous à vos contacts et dans tous les blogs, forums etc. relatifs au sujet :
Pour La Mecque, changer à Odéon.
Du fait de l’apartheid envers les non-musulmans
l’accès à la ville de La Mecque leur est interdit.
Puisque vous ne pouvez aller à La Mecque, alors
La Mecque vient à vous : tous les vendredis à Barbès,
venez assister à l’occupation des rues Myrha,
Polonceau et Des Poissonniers (entre autres).
Accès interdit aux non-musulmans mais regards
infidèles tolérés (plus ou moins, pour le moment) :
http://tinyurl.com/odeonlamecque
Merci de diffuser cet appel à vos contacts et
dans tous les blogs, forums etc. relatifs au sujet.

Lue sur le blog précité, une excellente analyse (complétée du point 4) qui explique pourquoi les Zotorités parisiennes doivent ordonner à la Pouliss de mettre un terme à ce que l’on voit sur la photo ci-dessus :
Plus que d’islamistes et de musulmans, il convient de parler de djihad.

Il y a quatre sortes de djihad à l’époque contemporaine :

1. Le djihad MILITAIRE, c’est à dire le terrorisme.

2. Le djihad CIVIL, c’est à dire

* La délinquance systématique
* Les violences
* Les agressions
* Les razzias
* Le harcèlement sexuel
* Les viols
* Les insultes
* Les intimidations
* Les comportements asociaux
* La guérilla permanente de moyenne intensité contre les autorités (police, pompiers, bâtiments publics…)

3. Le djihad POLITIQUE
, c’est à dire la revendication ininterrompue de privilèges sans cesse plus nombreux, qui étendent l’emprise territoriale des musulmans, qui augmentent de facto leur poids politique bien au-delà de ce qui découle de la loi démocratique, et qui se transforment imperceptiblement en autant d’obligations et de restrictions imposées aux non-musulmans :

* Port du voile
* Ramadan
* Alimentation hallal
* Prière dans les lieux publics et dans l’entreprise
* Interdiction de l’alcool
* Tribunaux islamiques
* Finance islamique
* Occupation autoritaire et illégale de l’espace public
* Refoulement progressif des non-musulmans au-delà des zones occupées par les musulmans
* Infiltration des organes de pouvoir : police, armée, services publics, postes électifs, organisations communautaristes, etc.

En d’autres termes : imposition progressive de la charia.

et enfin :

4. Le djihad JURIDIQUE, c’est à dire le dépot de plainte pour n’importe quel motif contre n’importe qui émettant la plus petite critique contre l’islam ou mahomet, afin de contraindre les non-musulmans à perdre temps et argent pour se défendre, ce qui va aussi inévitablement amener certains à être condamnés car ils commetront des erreurs de procédure ou tomberont sur des pourris qui chercheront à donner des gages de dhimmmitude aux musulmans en les condammant lourdement. Le djihad juridique va amener les moins courageux des non-musulmans à s’auto-censurer, ou à parler unqiuement dans des cercles restreints.
Le djihad JURIDIQUE permet aussi aux “modérés” de désigner les cibles à abattre aux “extrémistes”, sous couvert de respect de leurs “droits”.

De ces quatre types de djihad, seul le djihad MILITAIRE est perpétré exclusivement par ceux qu’on appelle communément islamistes ou radicaux.

Le djihad CIVIL est perpétré par des musulmans qui ne sont, en apparence, même pas modérés, puisque, la plupart du temps, les Occidentaux ne les perçoivent même pas comme musulmans. Et il est encouragé en arrière-plan par des chefs religieux ou un milieu familial qui peuvent être “islamistes” (c’est à dire manifestement extrémistes), mais aussi “modérés” : les traditions et les textes sacrés de l’islam contiennent tout ce qu’il faut pour inciter subtilement à l’agression anti-occidentale, sans pour autant se livrer à des discours ouvertement incendiaires.

Le djihad POLITIQUE est, dans une large mesure, perpétré par des musulmans que les Occidentaux perçoivent comme “modérés”, même si les “radicaux”, à l’évidence, s’y livrent eux aussi à plus forte raison.

Le djihad JURIDIQUE
a donné naissance à une nouvelle terminologie médiatique : les “islamistes modérés”, c’est à dire des musulmans plus extrémistes que les “musulmans modérés” tout en étant plus modérés que les simples islamistes…

Or, les quatre djihads sont aussi dangereux les uns que les autres. Ils se renforcent mutuellement. C’est parce que la menace d’attentats terroristes du djihad MILITAIRE n’est jamais totalement écartée que le djihad CIVIL, le djihad POLITIQUE et le djihad JURIDIQUE rencontrent ausi peu de résistance. L’effet d’intimidation fonctionne à plein.

vendredi 30 octobre 2009

l'ONG anticorruption Transparency International

Refus d'enquête en France sur des chefs d'Etats africains

Par REUTERS, REUTERS, Mise a jour: 29/10/2009 11:44

par Thierry LévêquePARIS (Reuters) - La décision d'un juge d'instruction français ouvrant la voie à une enquête sur les logements de luxe et les avoirs bancaires détenus en France par trois présidents africains a été annulée en appel à Paris.

Refus d'enquête en France sur des chefs d'Etats africains

Refus d'enquête en France sur des chefs d'Etats africains

Ce dossier visait les biens détenus par la famille d'Ali Bongo (Gabon), Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzavile) et Teodoro Obiang (Guinée équatoriale).

Suivant l'avis du parquet, qui avait fait appel de la décision, la chambre de l'instruction a déclaré irrecevable la plainte de l'ONG anticorruption Transparency International, estimant qu'elle n'avait pas de qualité juridique à agir.

En mai dernier, la juge d'instruction Françoise Desset avait créé un choc en Afrique et en France en rendant une ordonnance où elle déclarait la plainte recevable, ouvrant la voie à une information judiciaire pour "recel de détournement de fonds publics, blanchiment, abus de biens sociaux, abus de confiance".

Transparency International va se pourvoir en cassation.

"Le combat mené aura de toute évidence permis de briser un tabou sur la question des avoirs illicites en provenance des pays du Sud qui trouvent refuge dans ceux du Nord", dit l'ONG...

mercredi 30 septembre 2009

Eric Zemmour contre Tarik Ramadan

http://www.ripostelaique.com/

Bien sûr, le prédicateur ne peut pas se permettre de dire, comme son mentor, le cheikh égyptien Youssouf al-Qaradawi, les véritables objectifs qui sont les siens : transformer l’Europe, lentement, en une terre où l’islam impose de plus en plus ses concepts, comme le démontrait remarquablement Saliha Ibersiene lors d’un débat filmé (3). Bien évidemment, il ne va pas révéler devant les plateaux de télévision que la stratégie des "petits pas", des "accommodements raisonnables" qui est la sienne, a pour finalité, l’instauration de la charia qui devra se substituer, pour les musulmans, aux règles des pays démocratiques dans lesquels ils évoluent. Il ne va pas dire qu’il souhaite des tribunaux religieux, comme en Grande-Bretagne. Il ne va faire de la publicité sur la charte des 400 associations musulmanes, signée à Bruxelles, le 10 janvier 2008, assignant aux musulmans, notamment dans les articles 17 et 18, d’imposer la loi religieuse quand les lois du pays s’opposent aux lois de l’islam. (4)

Bien sûr, pour mieux endormir les idiots utiles, il pratique la "takkia", et se présente comme un musulman modéré. Il leur vend sa soupe, en leur disant que plus on accepte l’islam "de France", qu’il dit incarner, dans nos sociétés démocratiques, plus on fait reculer les intégristes. Et le pire, c’est que cela marche, il faut voir comment il a endormi Nauleau, aussi respectueux avec Ramadan qu’il avait été ignoble avec Robert Redeker.

lundi 14 septembre 2009

Eric Besson veut accélérer les naturalisations !!!

http://www.islamisation.fr/

Le ministre de l'immigration et de l'identité était l'invité d'Europe 1, émission Le Grand Rendez-vous ce dimanche. Il a défendu des idées fidèles à son identité socialiste :

" Nous avions un retard de 100 000 dossiers de naturalisations en attente, la France est l'un des pays en Europe des plus généreux en matière d'accès à la nationalité mais nous avions un encombrement. Nous avons pris des dispositions extrêmement importantes et donc des moyens pour réduire ce délai, et il y a quelques jours j'ai signé un décret et mis en oeuvre quelque chose qui est le visa de long séjour valant titre de séjour.

Question du journaliste : Quel est le délai pour un Marocain par exemple qui dépose une demande de visa, il a une réponse dans combien de temps, vous dîtes "c'est pas très long" ?

Eric Besson : "Si c'est un visa de court séjour ça peut être extrêmement court, vous avez-même des consulats qui le délivrent dans la journée"

" ça va nous permettre de réduire de 18 à 9 mois les délais d'accès à la naturalisation française"

Cela a le mérite d'être clair, d'autant que -selon le ministère de l'Intérieur- 49% des naturalisés proviennent d'un des 3 pays du Maghreb, selon un chiffre de 2005.

" La France est une terre d'immigration, une terre de métissage (...) J'étais lundi au Brésil avec le Président de la République devant Lula ce qui n'était pas rien, j'ai entendu le Président de la République dire "la consanguinité c'est l'impasse, vive le métissage, il parlait du Brésil et de la France " On attend les preuves scientifiques montrant la dangerosité pour des Français de souche à se marier entre eux. Aussi, les femmes d'Eric Besson et de Nicolas Sarkozy sont des européennes de souche, de race blanche. Leurs enfants respectifs ne sont pas métisses. Il serait intéressant de leur poser la question " Quel effet ça vous fait de vous être mis délibéremment dans une impasse ? "

"La double nationalité personne ne veut la remettre en cause, j'ai dit en revanche qu'il ne pouvait y avoir qu'une identité nationale. Chacun peut avoir la fierté de ses origines et un lien privilégié avec ses origines" ...tout en obtenant la nationalité française, on notera l'absurde contradiction.

"Nous devons tout faire pour promouvoir un islam laïcisé, un islam de France" on notera l'oxymore.

Eric Besson s'est aussi prononcé contre les tests ADN pour les prétendants au regroupement familial, très souvent des faux membres d'une famille se faisant passer pour un frère ou un cousin. Il défend également Yazid Sageb (Kommissaire à la diversité ) face aux députés réclamant sa démission pour avoir défendu le droit des femmes à porter la burqa.

Joachim Véliocas

11.09.2009_Manifestation anti-islamisation tendue à Londres

VIDEO CENSUREE !!! http://www.islamisation.fr/
Une information Bivouac-ID :

LONDRES - La police anti-émeutes est intervenue vendredi 11 septembre pour calmer les affrontements entre musulmans et manifestants contre l’islamisation qui protestaient devant une mosquée de Londres à l’occasion de l’anniversaire des attentats du 11 Septembre.

La manifestation a été immédiatement dissoute par les organisateurs.

La manifestation près de la Mosquée centrale de Harrow était organisé par le SIOE ( Stop à l’Islamisation de l’Europe), qui avait annoncé une manifestation pacifique.

La police est intervenue après qu’une foule de plus de 1000 jeunes musulmans en colère, dont certains avaient le visage masqué, ont jeté des bâtons et des pierres sur un petit groupe de manifestants anti-islamisation près de la mosquée de Harrow, au nord-ouest de Londres.

“Nous sommes en Angleterre, je devrais pouvoir manifester, dit l’un de manifestants anti-islamisation.

“J’ai deux fils dans l’armée. Ils se battent en Afghanistan, mais la police ne veut pas nous défendre ici aujourd’hui”, dit l’homme proche de la cinquantaine, qui a refusé de donner son nom.

Dans une atmosphère tendue après que les violent affrontements initiaux aient diminué, la police a encerclé les manifestants anti-islamisation, pour les protéger avec difficulté, des musulmans en colère à quelque 500 mètres de la mosquée.

Stephen Gash du SIOE - dont la devise est «Le racisme est la forme la plus basse bêtise humaine, mais l’islamophobie est le sommet du bon sens» - a déclaré devant la démonstration: «Nous ne voulons plus de [nouvelles] mosquées tant que toute cette haine n’est pas contenue. “

Source: AFP, SIOE

lundi 7 septembre 2009

Niqabs et burqas – la menace voilée continue Par Daniel Pipes Pour Jerusalem Post

daniel_pipes terredisrael.com
Source : http://fr.danielpipes.org/
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Quoi de neuf au chapitre du niqab et de la burqa ?

Terrorisme : les talibans qui s’appuient sur le terrorisme en burqa, avec souvent la variante du suicide, ont fait de l’Afghanistan l’actuel épicentre mondial de cette tactique. A deux occasions, les autorités ont déjoué des attentats suicide avant qu’ils n’entrent en action. Dans un cas il s’agit d’un Russe converti à l’islam avec 500 kilogrammes d’explosifs dans une automobile , ceci dans la province de Paktia ; l’autre est le cas d’une femme afghane cachant sous ses vêtements une bombe, à Jalalabad.

soldat afghan

dimanche 23 août 2009


Le souvenir du moment - Dénatalité ?

envoyé par FrenchCarcan. - La vie de famille à travers le monde en vidéo.

commentaires rapportés :

Bonjour,
Je n’ai jamais trop aimé Julien Dray de SOS Racisme.
Ce grand promoteur de Tag , Rap et Graffitis sur les murs en France ( on avait plus vu de tels graffitis sauvages depuis les grottes de Lascaux…)qui a contribué a l’américanisation de la (sous) culture française.
Cet ardent anti-lepeniste qui considère Le pen comme une personne infréquentable car fascisante tout en reconnaissant l’immense richesse des sociétés multi-culturelles et métissées passe ses vacances avec un ancien cadre dirigeant d’une organisation ultra faschisante et raciste qui bizarement ne prône pas le multiculturalisme ni le métissage dans son propre pays.
Cela ne pose pas de problème à Julien de fréquenter son frère ex-dirigeant du BETAR en France alors qu’il a fondé SOS racisme de l’autre côté ….
Je lui propose d’aller fonder SOS Racisme palestiniens en Israel !!!!
Espèce de crapule à Rolex compulsif !!!!!
http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=1722
Commentaire par Strato 18/07/2009 @ 5:54


C’est là qu’on s’aperçoit que il y a 20 ans déjà on parlait de racisme anti-blanc et l’un des fondateurs de SOS racisme qui n’a combatu qu’un seul racisme défend vigoureusement la thèse immigationniste de peuplement.
A se demander si une association se proclamant anti-raciste n’était pas justement raciste.
Un comble que l’on vit chaque jour depuis 20 ans et sans doute plus…
Commentaire par ckcnet 23/08/2009 @ 9:53

vendredi 24 juillet 2009

«hybridation» ou «métissage culturel»

Observatoire du communautarisme

Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme, la laïcité, les discriminations et le racisme

Un article exclusif de Pierre-André Taguieff (directeur de recherche au CNRS, Centre de recherches politiques de Sciences Po, Paris).



Pierre-André Taguieff (photo de JP Stora, droits réservés)
Pierre-André Taguieff (photo de JP Stora, droits réservés)
La grande question anthropologique aujourd’hui est de comprendre les conséquences culturelles de la globalisation, ce qui implique de se forger les outils conceptuels requis pour les analyser dans leur spécificité. On sait que la globalisation constitue un processus planétaire complexe dont la première caractéristique est d’accélérer les échanges, les transferts et les mélanges, et, partant, d’ébranler les identités collectives substantielles, de les rendre instables et provisoires, alimentant incertitudes et craintes dans les masses territorialisées, et suscitant au contraire de l’espoir dans le monde des élites transnationales. La globalisation donne de la vitesse à des processus qui étaient déjà constitutifs de la modernité : contacts et échanges entre civilisations ou cultures, rencontres et emprunts réciproques, communication et interaction entre formes sociales et culturelles. Certains théoriciens postmodernes y voient un processus global de « fluidification », voire de « liquéfaction » affectant toutes les formes sociales réputées « stables », toutes les entités culturelles jusque-là perçues comme « solides » (Bauman, 2004, 2006a et b, 2007). Le discours d’éloge de la globalisation ou de la mondialisation, oubliant l’anxiété croissante provoquée par la dissolution des formes sociales et des spécificités nationales, met au premier plan ces caractéristiques supposées positives, qui semblent s’opposer sainement aux attitudes racistes de rejet des mélanges raciaux, de réification des identités collectives et de fermeture aux échanges entre cultures ou au « dialogue des civilisations ». Les mondialisateurs heureux y voient un progrès général de la tolérance et de l’« ouverture à l’autre », la promesse d’une universalisation rapide de l’écoute réciproque des cultures, processus qu’on célèbre ordinairement comme « enrichissant »...

mardi 21 juillet 2009

Le nettoyage ethnique se poursuit au Kosovo

RFI actualité

Suivant la règle grégorienne, les moines de Visoki Decani partagent leur temps entre prière et travail: sculpture sur bois, peinture d’icône, et gestion d’un site Internet, qui informe sur la situation de l’Église orthodoxe au Kosovo. «Nous essayons de centraliser les informations qui remontent du terrain: trente églises ont été détruites en deux jours. Au total, ce sont plus de 150 lieux de culte orthodoxes qui ont été rayés de la carte du Kosovo depuis 1999», explique le père Ksenofon. Aucun lieu de culte serbe n’avait été attaqué durant la guerre par la guérilla de l’UCK, mais dès juin 1999, dans les semaines qui ont suivi l’entrée des troupes internationales au Kosovo, des dizaines d’églises ont été pillées, incendiées ou profanées.


Vers un Etat mono-ethnique

http://francekosovo.canalblog.com/

En 1999, avec le repli de l’armée serbe, 200.000 kosovars non-albanais, Serbes majoritairement, ont été contraints de fuir la région, menacés de mort par l’UCK (l’armée de libération du Kosovo). En mars 2004, plusieurs milliers de Serbes des enclaves du Kosovo ont été obligé de fuir et de se refugier en Serbie, victimes d’une épuration ethnique organisée par des extrémistes albanais, sous les yeux impuissants, ou complices, de la force de l’Otan. Des dizaines de lieux de cultes orthodoxes ont aussi été détruits. Gorani, Bosniaques, Roms, … toutes ces minorités sont menacées dans leur existence même, dans un silence coupable de la « communauté internationale ». La pérennité, à moyen terme, des quelques dizaines de milliers de Serbes qui n’ont pas encore fuit leurs enclaves est elle-même hautement hypothétique.

jeudi 2 juillet 2009

L’assassinat de la France expliqué à ma petite-fille


Voici, disponible en téléchargement gratuit, le livre d’Antigone : «l’Assassinat de la France expliqué à ma petite-fille».

http://www.libertyvox.com/article.php?id=382

ANTI-DHIMMI

http://antidhimmi321.blogspot.com/

Campagne Internationale contre les crimes "d'honneur"

Selon l'ONU plus que 5000 femmes et filles sont tuées chaque année par leurs proches par ce que l'on appelle crimes "d'honneur". Ces crimes sont commis dans des cultures où l'on considère que les relations sexuelles "illicites" d'une femme apporte une une telle honte � la famille que la femme accusée ou soupçonné doit être assassinée. Les raisons de ces meurtres peuvent être y compris le viol de la femme ou des faits aussi insignifiants que parler avec un homme.
http://www.stophonourkillings.com/?newlang=french

Islam et esclavage

Islam et esclavage
Vidéo envoyée par bdsgoop

L’anthropologue et économiste Tidiane N’Diaye est l’un des grands spécialistes des civilisations négro-africaines et de leurs diasporas. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur ce sujet.

dimanche 24 mai 2009

OUI au licenciement de l’hijabée !


Sitamnesty
Les pieds nickelés de l’officine anti-France MRAP tentent d’intimider le président de l’université Paul Sabatier de Toulouse dans une lettre où ils menacent d’aller pleurer dans les jupes de la Gestap-HALDE au motif qu’une hijabée s’est faite remettre à sa juste place : mrap.fr/communiques/DiscriminationUniversiteToulouse

Leur lettre est reprise, entre autre, par les fond-de-commerces du MRAP sur leur site Oumma.com : oumma.com/Licenciement-de-Sabrina-lettre

Ce qui est sympa dans la lettre du trio MRAPiste, c’est qu’ils donnent le bâton pour se faire battre : on ne va donc pas s’en priver et leur flanquer une bonne volée de bois vert (1) !

Et pas un seul journaliste local n’est allé lui demander son docte avis coranisé. Courageux, les journaleux…

Soutenons le président de l’université Paul Sabatier et, accessoirement, faisons preuve de pédagogie envers la HALDE, le MRAP et l’hijabée.

ACTION

Prenons les MRAP-HALDeux à leur propre piège avec la méthode Amnesty International-SITA : une lettre, dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu )
Quoi donc envoyer comme munitions anti-HALDE en signe de soutien au président de l’université Paul Sabatier victime de la néo-inquisition ? Mais c’est très simple : l’article précédemment évoqué, N’obéissez jamais aux injonctions et aux menaces de la Halde. Quand les HALDistes vont pointer leur nez, ça va leur faire tout drôle…

Un timbre tarif 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles, donc :
- Imprimer la première page du présent article. Avec ça le destinataire sait de quoi on va lui parler.
- Au verso imprimer la première page de l’article N’obéissez jamais aux injonctions et aux menaces de la Halde
- puis imprimer les pages 2 et 3 de ce même article sur une deuxième feuille recto-verso.
Mettre le tout dans une enveloppe, timbrer et envoyer au président de l’université Paul Sabatier.
On trouve nom et adresse postale du président en tête de la lettre du MRAP (voir ci-dessus).

Si vous êtes d’humeur badine, vous pouvez envoyer ce même courrier à la HALDE ou au MRAP pour les faire bisquer.
Les adresses postales de la HALDE et du MRAP se trouvent sur la page d’accueil de leurs sites respectifs, halde.fr, mrap.fr

S’il vous reste un timbre, et du temps à perdre, vous pouvez éventuellement envoyer ce même courrier pédagogique à l’hijabée (voir ci-dessus pour nom et adresse).
Si vous êtes plus taquin que pédagogue, vous pouvez remplacer tout ou partie des articles par quelques dessins car il est bien connu qu’un petit dessin vaut mieux qu’un long discours, par exemple des dessins de Steph Bergol sur le thème du voile :
- bergolix.wordpress.com/2007/10/02/drapeau-de-la-republique-islamique-francaise-francistan/
- bergolix.wordpress.com/2007/12/04/demission/
- bergolix.wordpress.com/2007/12/12/la-francaise-et-le-templier-mecquois/
- bergolix.wordpress.com/2007/09/08/le-sang-du-voile/

Vous pouvez éventuellement recenser vos actions sur le sitathon.blogspot.com pour encourager d’autres internautes à agir de même et vous inscrire à la lettre d’information Alerte SITA pour être averti des prochaines actions.

A vos imprimantes !

(1) Précision pour ceusses qui on du male avec le franssé : cette expression est une image.
(2) Dans le cas où vous trouveriez deux adresses différentes pour un même nom-prénom, une solution deux-pour-le-prix-d’une consiste à envoyer le courrier à une adresse avec l’autre comme adresse de l’expéditeur. Alternativement, vous trouverez une autre adresse postale sur la page SOUTIEN FINANCIER de la pétition internet en sa faveur mise en ligne par la tribu des bonezames.

Un commentaire »

Enfin ça bouge -dans le bon sens, ça-va-d’soi ! Un grand bravo à M. le président de l’Université Paul SABATIER.
Pourvu que ça dure ?

ça bouge aussi au sein de la perfide albion, enfin, pas tant que cela mais tout-de-même !

http://www.bivouac-id.com/2009/04/20/videogrande-bretagne-manifestation-de-ras-le-bol-contre-les-extremistes-musulmans/

vendredi 15 mai 2009

conférence d'alain Soral sur "la gouvernance mondiale"


Alain Soral : conférence 090309 partie 2
envoyé par jinssa. - L'actualité du moment en vidéo. A un moment Soral reconnait que cette gouvernance mondiale est revendiquée par deux idéologies, au passage il dit ne pas savoir lequel choisir par ce qu'il n'a pas encore de réponse à cette question.Il a cependant choisi implicitement puisque tout son discours ne s'attaque qu'aux tenants du libéralisme de marché.Emerge donc un monde bipolaire ; l'empire du bien contre l'axe du mal pour l'un et allah contre Satan pour l'autre.si on précise ; pseudo démocratie dévoyée par le mensonge sur la liberté qui est un leurre dont l'arme est la communication et la publicité. Il ne décrit pas du tout l'autre à raison ; dictature théocratiqueen conclusion ; Occident contre Islam.Je voudrai dire à Alain Soral que j'aime beaucoup pour son intelligence et son courage qu'il y a un troisième choix.
Et qu'on est pas obligé de s'associer aux islamiste pour combattre le "systeme actuel".Je préfère la pseudo démocratie certes mais avec un refonte totale du capitalisme. il y a des gens qui soutiennent qu'il faut laisser toutes les banques mourir de leur propre mort. Un nouveau système bancaire mondial totalement exclu d'intérêt privé et qui ne feront que leur métier originel cad les prêt.interdiction de spéculation ou d'autre activité purement financière telle que les banques d'affaire.
j'ai écouté la conférence de la liste antisionniste aux éléctions européennes Dieudo soral Gouasmi pour résumer en trois mot : lutte contre le sionisme. ok...La réponse de Gouasmi à un journaliste de l'AFP qui demande innocemment ce qu'il entend par le mot "sionisme" est très intéressante.et ne correspond en rien à cette définition :Le sionisme est une idéologie politique nationaliste, apparue au XIXe siècle, et qui entend permettre aux Juifs d'avoir un État.Derrière ce mot j'ai deviné une autre signification qui pourrai parfaitement correspondre au diable à l'impérialisme américain, à l'atlanto-sionisme qui vous est cher et au fond au mot qu'il ne fallait pas prononcer l'Occident !Cette conférence ne parle-t-elle pas à demi-mot du choc Islam / Occident ?Je ne suis pas sioniste, par ce que je ne suis pas concerné, mais je suis un Occidental et la menace Islamofasciste m'interpelle bien plus que le sionisme qui pour moi n'est plus qu'un mot foure-tout utile aux Islamistes pour camoufler leur volonté d'hégémonie sur le monde.

Ces laborantins de l'Homme nouveau

Par Ivan Rioufol le 29 avril 2009
-[...] En fait, la prise de conscience collective des fragilités de la France doit beaucoup à la surdité des élites qui, par idéologie, persistent à ne pas vouloir entendre les préoccupations existentielles d'une vieille nation malmenée. L'autre jour (La Tribune, 27 avril), Yazid Sabeg, commissaire à la diversité, assurait que "notre pays s'est construit grâce à sa diversité" et qu'en conséquence il fallait apprendre aux jeunes français que "nos ancêtres n'étaient pas seulement les Gaulois". -[...] Hubert Védrine, Alain Juppé, Elisabeth Guigou, Romano Prodi, Felipe Gonzalez) rappelle que les pays des rives sud et est pourraient notamment apporter aux pays européens "le dynamisme démographique". Le Bassin méditerranéen peut être un laboratoire du nouveau modèle de développement, valorisant la diversité de ses civilisations (...)", écrivent aussi ces laborantins de l'Homme nouveau.
Alors que la nation se heurte à de graves problèmes d'intégration (qui viennent d'inspirer au Haut Conseil à l'Intégration un bon rapport, que commente Malika Sorel sur son blog) et que le fiasco de la conférence de l'ONU sur le racisme (Durban II) a mis en lumière la contestation de l'universalisme des Droits de l'homme tels que définis par l'Occident, l'indifférence portée par ces hommes politiques (Védrine, Juppé, etc) à ces problèmes ressemble à un renoncement à défendre la culture et les valeurs occidentales: de quoi irriter nombre de gens qui perçoivent, de plus en plus, les limites et les risques du multiculturalisme.

l'angélisme trompeur de Benoît XVI

Le bloc notes d'alain Riofoul "Ne pas oublier les chrétiens d'Orient
-[...] Faudrait-il avoir honte de vouloir défendre, en Orient comme en Occident, la culture humaniste que porte le catholicisme ? C'est cette question que le Pape a posée en Jordanie, en demandant aux fidèles de "ne jamais oublier la grande dignité qui vient de votre héritage chrétien". Il a rappelé, en terre d'islam, la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, que les pays musulmans ont refusé dernièrement de cautionner à Genève (Durban II). Cet homme doux ne baisse pas les bras.
[...] L'alliance des civilisations est à espérer, quand s'étend l'ombre de la guerre. Cependant, le souci d'apaisement qui habite l'Occident pacifiste l'a conduit, jusqu'à présent, à donner beaucoup plus qu'il n'a reçu, au cours de "dialogues" de dupes. Aujourd'hui, le monde islamique a su convaincre l'Europe repentante de s'ouvrir au multiethnisme et au multiculturalisme, une solution que défend notamment l'habile Tariq Ramadan. Or un phénomène inverse de repliement identitaire et religieux s'opère parallèlement dans les pays musulmans. Cherchez l'erreur.

mardi 5 mai 2009

Un droit du temps contre le droit du sol ?

Alain Finkielkraut Qu'est-ce que la France ?
Stock 2007 / 19.50 €. parutions.com

Vaste programme que de définir ou de tenter de définir un pays comme la France !...


Rappellez-vous : création du ministère de l'identité et de l'intégration début de l'investiture de Nicolas Sarkosi juin2007.
Tollé générale de la bienpensance...
Regardez nôtre voisin de la méditerranée l'Algérie :
La Constitution algérienne définit « l'islam, l’arabité et l’amazighité » comme « composantes fondamentales » de l'identité du peuple algérien et le pays comme « terre d’Islam, partie intégrante du Grand Maghreb, méditerranéen et africain.
; pas d'équivoque, on frise non, on tombe carrément dans du racisme éhonté par ceux là même qui ont massivement émigrés en France et qui crient le plus fort contre les discriminations !

extrait -"Qu'est-ce que la France ? devrait, espérons-le, calmer les esprits car sa lecture est fort enrichissante et instructive. Fort simple tout d'abord et passionnante en ce qui concerne le choix des intervenants qui ne sont pas, le plus souvent, en accord avec Alain Finkielkraut, preuve d'une réelle et non fictive ouverture d'esprit ainsi que d'une inlassable curiosité envers la pensée d'autrui. On suit ainsi les discours d'hommes et de femmes fort divers tels que François Furet, Lionel Jospin, Pierre Nora, Marcel Gauchet, Mona Ozouf, Henri Tincq ou Pierre Manent.

Le livre offre un cinglant démenti aux opinions supposées racistes d'Alain Finkielkraut. On ne trouvera rien de répréhensible ni de nauséabond ici, mais, au contraire, une pensée développée et solidement argumentée. On a alors la fâcheuse impression que les diatribes contre le philosophe sont plus souvent le fait d'attaques personnelles gratuites et d'un manque patent d'argumentation allant de pair avec une idée de la France, de la République, de la citoyenneté, qui n'en tolère aucune autre. Une affaire de passions en somme, quand on parle ici de raison.
"

le 3éme Jihad

mercredi 29 avril 2009

Le point après le G20

Chroniques de Gérard Pince

-"C’est Nicolas Sarkozy qui a inventé le G20. C’est grâce à lui que le dernier sommet s’est enrichi de quelques mesures de bon sens. C’est encore lui qui a imposé la candidature de Rasmussen infligeant ainsi au monde musulman une salutaire reculade [...] Que pouvait on demander de plus? Il incombe à présent au gouvernement et à l’UMP de monter au créneau pour mettre en valeur le leadership présidentiel. [...] Conformément à nos prévisions, la déflation s’installe dans de nombreux pays. Cela signifie que les craintes d’hyperinflation évoquées ici ou là sont sans fondement à court terme. Par ailleurs, les risques de faillite d’un Etat en zone euro ou en Europe de l’Est ont fortement régressé suite au triplement des ressources du FMI. Quant à la faillite de l’Etat français, risque politique mis à part, sa probabilité semble inférieure à celle de l’Etat britannique. Pour le moment, l’achat d’or n’est pas justifié. Il faut rester liquide et en euros.

Gérard Pince
www.freeworldacademy.com

Publié le 05/04/2009 09:14 par continentalnews.fr
Le Premier ministre danois Andersen Rasmussen a été nommé hier au poste de secrétaire général de l'OTAN.
Il l'a été contre le gré des Turcs, qui n'ont pas voulu de lui pour raison de racisme contre les musulmans. Les tractations à ce sujet ont été ardues, menées notamment sous la féroce impulsion du couple Merkel-Sarkozy et avec l'appui soutenu d'Obama et du SG sortant.

jeudi 26 mars 2009

La France? «Un pays d'Arabes et de Noirs. "

Eric Zemmour a publié : «Petit Frère» qui atteint déjà les 28000 .

Source: «le Nouvel Observateur» du 20 mars 2008।

-"Quel but Zemmour poursuit-il en faisant de ce fait divers terrifiant le symbole du conflit judéo-arabe? Le but de ceux qui jettent de l'huile sur le feu: propager l'incendie. Il entend en effet démontrer que le pullulement des musulmans - islam et islamisme jetés dans le même sac - a eu raison de la France éternelle, et que les juifs français seraient bien avisés d'émigrer. La France? «Un pays d'Arabes et de Noirs. "

D'après Jacques Nerson ; -"Alors que les fanatiques s'efforcent d'importer en France le conflit israélo-palestinien, Eric Zemmour leur apporte son aide avec un libelle plein de haine"

Oui Jacques Nerson recommanderai plutôt d'être en conivence quitte à se faire enculer en douceur par derrière , plutôt collaborer avec les indigènes que de jeter de l'huile sur le feu... à méditer.

http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/03/21/zemmour-derape

vendredi 16 janvier 2009

Extraits des manuels scolaires iraniens

bismi.net


Extraits des manuels scolaires iraniensL'attitude envers "l'autre" et envers la paix dans les manuels scolaires et les guides de l'enseignant iraniens. Le système scolaire iranien prépare les élèves à la guerre, précisément à la troisième Guerre Mondiale. Telle est la principale conclusion d'une étude du CMIP [The Center for Monitoring the Impact of Peace] portant sur 115 manuels scolaires et guides de l'enseignant iraniens de toutes les classes. Bien que la plupart de ces ouvrages aient été publiés sous la présidence du prétendu modéré Mohammed H'atami, ils sont tous fidèles à l'enseignement du fondateur de la révolution iranienne, l'Ayatollah Khomeini.
La poursuite de cet endoctrinement qui paraît presque certaine sous la présidence de Mahmud Ahmadi-Nezhad, devrait alarmer tous les gouvernement et les individus qui prisent les principes de paix et de coopération internationale।
Un tel endoctrinement ne peut conduire qu'à un désastre de grande ampleur।

extraits -
Le Djihad d'initiative est donc aussi une sorte de défense, défense des droits des gens déshérités, défense de l'honneur du peuple, et défense des droits des opprimés." Culture islamique et instruction religieuse, Niveau 8, 2004, pp. 69-70. Quant au martyre, un nouvel idéal est mis à jour: le martyre collectif. La guerre est inévitable et fait partie de la Révolution islamique elle-même. "Ceci dit, pour
poursuivre la Révolution islamique, notre devoir de continuer de toute [notre] puissance notre révolte contre les Arrogants et les oppresseurs …" Culture islamique et instruction religieuse, Niveau 7, 2004, p. 29. Mais la victoire n'est pas garantie!
On peut même trouver une tonalité suicidaire dans la vision que Khomeiny a de la guerre globale. "… Aujourd'hui je vous dis, Oh frères fidèles, que si nous sommes balayés de la surface de la terre par les mains criminelles de l'Amérique et de l'Union soviétique, et que nous rencontrons notre Dieu honorablement avec notre sang rouge, cela sera mieux que de vivre une vie confortable sous le drapeau de l'Armée rouge de l'est et le [drapeau] noir de l'Ouest." Testament politique de Khomeiny in Point de vue islamique, Niveau 11, 2004, p. 26; Cf.


mardi 6 janvier 2009

Dhimmitude et islamisation de l'Occident

blogdei.com

Quand l'alliance islamo-gauchiste s'affiche à Paris, par Ivan Rioufol

Toilettes musulmanes aux jeux Olympiques de Londres 2012 : le retour de l’apartheid !

La Halde a rendu son avis : Exclure une femme en burqa d'un cours n'est pas discriminatoire

Orienter les lits des patients vers La Mecque 5 fois par jour, un job à plein temps pour les infirmières Britanniques

Les islamistes et nos élites pro-charia, menacent la démocratie, par Salim Mansur

Grande-Bretagne : 2 élèves "collés" pour avoir refusé de s'agenouiller et de prier Allah

Charia : Le ministère français de l'économie veut développer les "prêts islamiques"

Racisme anti-blanc: Viol d'une fille "non voilée" à Bruxelles, procès d'une série de "tournantes" en Australie

La question de la Charia taboue au Conseil de Droits de l'Homme de l'ONU

Un éminent historien avait critiqué l'héritage islamique de l'Europe : une fatwa lui retire sa liberté d'enseigner à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon

"Les fous d'Allah ont le champ libre et en profitent", un journaliste québécois se lâche sur l'invasion des idées islamistes acceptées sans un mot

La Dhimmitude : définition de ce système juridique plus actuel que jamais

Nécrologie : ONU, Mort du Conseil des droits de l’Homme et de l’universalité des droits de l’Homme

Déjouer quatre rhétoriques classiques des défenseurs de l'Islam

Un récent sondage révèle que Bruxelles, capitale européenne, est déjà majoritairement islamisée

Grande-Bretagne: Une vendeuse musulmane refuse d'encaisser un livre chrétien "impur"

Les ponts de Paris fermés... pour que les parisiens ne puissent pas regarder "de haut" le dictateur islamiste Kadhafi !

mardi 23 décembre 2008

Etes-vous favorables au financement des mosquées par les municipalités ?

lefigaro.fr
22/12/2008 | Mise à jour : 17:14
| Commentaires 278 | Votants 19768

Les pouvoirs publics apportent désormais 30% des fonds nécessaires à l'édification des lieux de culte. Qu'en pensez-vous? Le vote est clos. Vous êtes 19768 à y avoir participé.


mardi 9 décembre 2008

Le 3éme Jihad

Lettre Ouverte de l’Église Orthodoxe Russe au Roi d’Arabie Saoudite

http://sitamnesty.wordpress.com

billet saoudien avec le portrait du roi FahdDans une lettre ouverte adressée au Roi d’Arabie Saoudite, des représentants de l’Église Orthodoxe Russe, écrivent :

“Vous dites souvent que l’islam est une religion de justice. Toutefois, si l’Arabie Saoudite construit des mosquées dans des dizaines de pays chrétiens, ne serait-il pas juste de construire une église pour les chrétiens vivant dans votre Royaume ?”

Les Orthodoxes rappellent également au Roi que les prédicateurs du monothéisme - chrétiens - sont arrivés à La Mecque et à Médine plusieurs siècles avant les musulmans, à l’époque où les Juifs y résidaient. Par conséquent, il est injuste de ne pas leur autoriser l’entrée dans les territoires où leurs ancêtres ont vécu, où leurs églises et cimetières se trouvaient.

Les auteurs de la lettre estiment également qu’il est très important de lever les restrictions sur les visites des chrétiens à la Mecque et à Médine, de leur permettre de porter des croix, de publier de la littérature religieuse et de prêcher leur religion. “Il serait juste de créer les mêmes conditions en Arabie saoudite pour les chrétiens, que les musulmans ont en Russie”, soulignent les orthodoxes.

Présentation de la lettre (en anglais) :
http://www.interfax-religion.com/print.php?act=news&id=5410
La lettre in-extenso (en anglais) :
http://www.interfax-religion.com/print.php?act=documents&id=135


Si vous partagez globalement l’opinion exprimée dans cette lettre ouverte, si vous estimez que la position de l’église orthodoxe russe face à l’islam est bien meilleure que celle des a-plat-ventristes collabos de l’église catholique, alors soutenez concrètement la démarche de l’église orthodoxe russe.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu )